Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Hangzhou Marathon : Victoires pour Hirut Tibedu et Michael Njenga (...)

Hangzhou Marathon : Victoires pour Hirut Tibedu et Michael Njenga Kunyuga

D 6 novembre 2018     H 05:15     C 0 messages


agrandir

Hirut Tibedu, la favorite éthiopienne avant la course, a répondu aux attentes en retranchant près de trois minutes au record du parcours pour remporter la victoire au marathon de Hangzhou (Chine), une course sur route du Label Argent de la IAAF, ce dimanche 04 novembre.

- TOP 20 Marathon Hommes & Femmes


Les deux premières de la course féminine ont toutes deux battu le record du parcours établi par l’éthiopienne Muluhabt Tsega en 2h28’08" l’an dernier. Tibedu, âgée de 23 ans, la plus rapide avec un record personnel de 2h23’35" établi à Shanghai l’an dernier, a mené la course de bout en bout. Elle s’est détachée de sa compatriote Tsehay Desalegn après 27 kilomètres pour prendre la tête et n’a jamais relâché son avance, scellant ainsi une victoire convaincante en 2h25’10".

Il s’agit de la deuxième victoire de Tibedu sur autant de marathons cette année après son triomphe en 2h24’08" à Séoul en mars.

Desalegn, âgée de 27 ans, a terminé deuxième en 2h27’35", battant d’une minute le record qu’elle a établi en terminant troisième de l’édition de cette course de l’année dernière. Sifan Melaku a franchi la ligne d’arrivée en 2h31’47" en tant que troisième à bonne distance et à compléter un podium 100 % éthiopien.

La course masculine a été dominée par les coureurs kényans. Michael Njenga Kunyuga a surpris un groupe de 11 coureurs pour remporter la première place en 2h10’37", à seulement quatre secondes du record établi par l’éthiopien Azmeraw Bekele, l’année dernière.

Courant dans des conditions fraîches et humides, un groupe de tête a rythmé la course au début. Quand ils ont franchi la barre des 30 kilomètres en 1h33’03", les leaders ont été réduits à seulement 10 hommes. Après trois kilomètres supplémentaires, le kényan Douglass Kimeli s’est éloigné, mais a rapidement été rattrapé par Kunyuga.

Après une bagarre en dents de scie de cinq kilomètres entre Kimeli et Kunyuga, ce dernier s’est finalement dégagé après 38 kilomètres. Le coureur de 31 ans était sur la bonne voie pour battre le record du parcours après avoir franchi 39 kilomètres en 2h00’53". Mais il semblait que son objectif n’était que la victoire, alors que Kunyuga avait apparemment ralenti devant la ligne, agitant les mains pour fêter sa victoire au lieu de continuer à avancer.

La victoire de Kunyuga est 21 secondes plus lente que son meilleur chrono en carrière depuis sa deuxième place à Hanovre il y a sept mois. Mais c’est déjà le troisième titre remporté par le kényan, efficace, qui a fait ses débuts sur la distance, tout juste l’an dernier, et qui participait à sa quatrième course sur route internationale.

Kimeli a terminé deuxième dans un meilleur temps de 2h11’06", suivi de son compatriote Mike Kiprotich Mutai, six secondes derrière (2h11’12").

* Article publié par Vincent Wu


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus