Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon Poitiers-Futuroscope : 15ème édition le 26 mai 2019

Marathon Poitiers-Futuroscope : 15ème édition le 26 mai 2019

D 8 janvier 2019     H 23:34     C 0 messages


agrandir

A la demande de son emblématique président, le marathon est désormais dirigé par un duo composé de Jean-Paul Brandet et Claudy Paradot.


C’est une petite révolution. Lors de l’assemblée générale du marathon Poitiers-Futuroscope, le 14 novembre dernier, Jean-Paul Brandet a souhaité ne plus être seul à la présidence de la manifestation. « Cela devenait trop lourd, explique-t-il. J’ai 73 ans et l’organisation d’une telle épreuve est un gros boulot. En juillet-août, cela me prend une vingtaine d’heures par semaine donc ça va, mais ensuite on est plus proche d’une quarantaine d’heure et les derniers mois, c’est la folie ».

Depuis 2012-2013, le successeur de Louis Caudron se démène sans compter pour le marathon. Infatigable, incontournable, exigeant, convivial, emblématique, maîtrisant les dossiers sur le bout des doigts, toujours disponible pour trouver des solutions… Mais la vie est venue rappeler à l’homme-orchestre de la manifestation que ce rythme infernal ne pouvait plus durer. « Juste après le marathon cette année, j’ai été malade. On ne sait toujours pas très bien ce que j’ai eu mais je n’étais pas bien et j’ai perdu 8 kg en peu de temps. Là, c’était après l’épreuve mais comment on aurait fait si j’avais eu ça deux semaines plus tôt ? »

Gouverner c’est prévoir, et le président a donc pris ses dispositions afin « de parer à toute éventualité ». Pas question d’abandonner la barre, mais plutôt de la partager afin d’assurer une direction encore plus solide. Il a donc trouvé les arguments pour convaincre son vice-président, Claudy Paradot, de monter le rejoindre. « Claudy est d’une rigueur exceptionnelle et fait depuis plusieurs années un gros boulot sur la logistique et le protocole. C’est un gros soulagement qu’il soit là. Si on s’intéressera bien sûr tous les deux à tous les secteurs, nous allons nous partager les responsabilités pour certains d’entre eux ».

Ainsi Jean-Paul Brandet conservera notamment les relations avec les élus, la société civile et la plus grande partie des partenaires tandis que Claudy Paradot dirigera d’autres domaines et notamment la logistique, une énorme charge. « Il connaît déjà beaucoup de choses et c’est vraiment super que l’on se structure de cette manière », apprécie Jean-Paul Brandet en soulignant à quel point les bénévoles sont importants pour un tel évènement. « Ils font un travail remarquable ».

Et si les travaux de la rue Boncenne à Poitiers avaient amené les organisateurs à modifier légèrement le parcours, ce qui devait être une parenthèse va désormais s’inscrire sur la durée. « Les coureurs nous ont fait savoir qu’ils préféraient celui-ci car c’est moins casse-pattes. » Et c’est bien connu, le marathon Poitiers-Futuroscope a toujours pour habitude d’aller de l’avant.

* Plus d’infos sur www.marathon-poitiers-futuroscope.com

* Article publié par Nicolas Albert


Voir en ligne : La Nouvelle République

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus